6 décembre 2009

Heureusement le dauphin me protège


De ma vie ultra trépidante on retiendra qu'en quatre jours que comprend mon week end, j'en ai déjà passé trois en short devant mon ordinateur. J'ai eu le temps de revoir L'Histoire sans Fin, de là plusieurs constats, OUI BASTIEN ton chandail est dégueulasse et que ça soit ta mère morte qui l'ait fait n'y change rien, que les petits cons du premier volet étaient sacrément bien vêtus à coup de perfecto clouté, qu'atreyu était probablement gay, et Falcor un sacré pédophile sous xanax.

The Emergency - Fire In You


Et ouais ça sonne 80's mais que veux tu dude, on en est là. ça fait tout chaud à la gorge comme un bon lait au miel. Et puis c'est un extrait du nouvel album alors c'est un peu le chocolat du calendrier de l'avent.



Je m'étonne que Vadim n'en ait pas encore parlé, mais l'album de Charlotte Gainsbourg est déjà chez nous. Autant j'avais vite déchanté à l'écoute du premier (bah ouais disons le on se faisait chier) opus mais IRM c'est autre chose. Plus dense, plus sombre, moins Mer du Japon de Air en fait. Mieux en somme.

Charlotte Gainsbourg - Greenwich mean Time


Bonus track : Holopaw - the art teacher and the little St.

1 commentaire:

Eleanor a dit…

le plaisir de donner pour le Charlotte Gainsbourg, on est comme ça nous, on DONNE. (+ du coup je vous l'ai filé mais je l'ai même pas moi faudra que tu me l'envoie lovely)

ET tu commences à dire dude et malheureusement je crois avoir quelque chose à voir là dedans, je suis pas fière, on a quitté le bateau. <3

+ je vais tout dl parce qu'hier soir crois moi ou pas j'ai écouté Future Islands en boucle j'avais les yeux mouillés.