24 mars 2011

Je hais les provinciales.


J’en ai un peu marre des putes alors si la femme de ma vie pouvait ramener ses jolies fesses par ici ça me dérangerait pas trop. Viens, sans déconner, on va regarder Friday Night Lights (les séries sur le lycée quand t’as pas de vie sociale c’est une sorte d’ascenseur émotionnel putatif), et comme je trouve ça hyper drama je pleurerai et on s’embrassera (je suppose que c’est pédé, mais je l’ai jamais fait et ça a l’air hyper kawaii comme truc), mais pas pendant les matchs parce que le football ricain ça tue. Je mettrai ta photo en fond d’écran sur mon portable (ok, ce sera peut-être que tes seins, ou ton menton – j’adore les mentons, je l’explique pas encore).

Ou en fait nan, j’ai des westerns, des James Bond et des films pornographiques, des cigarettes, des bières, je pourrai me masturber en écoutant du Metronomy (c'est Corinne la meilleure, entre autres), à l’heure où on avait rendez-vous.

Je crois que je vais te jouer aux dés.

Key Sparrow - Peaking Lights

Piledriver Waltz - Alex Turner

2 commentaires:

Anonyme a dit…

la fin sonne un peu comme les lois de l'attraction

BB de la Branche a dit…

Une grande découverte du dimanche soir ! J'aime.