8 avril 2011

Vol AF7641


On m’a pas dit comment faire avec les filles. De toute façon, je doute que ça m’aurait servi. La preuve, même ce qui m’arrive ne m’apprend rien. Je sais pas pourquoi je m’en suis rappelé d’ailleurs, j’ai dû faire un rêve avec une autre fille dedans qui faisait la même chose.

Quand j’étais en terminale (oui, j’avais l’âge de Matthieu), j’avais finalement réussi à être pas mal dans ma peau après un long cheminement. Quand j’étais gosse, je voulais une gourmette et une chaîne dans le même genre, je pensais que ça m’aiderait à m’intégrer dans mon équipe de foot. Plus tard j’ai essayé d’être skater. J’étais pas très bon mais je trouvais que j’avais la classe, et puis de toute façon les caïds s’habillaient comme ça, donc j’ai suivi. Aujourd’hui j’ai une belle montre et je porte une croix orthodoxe et ma médaille de baptême accrochées à une chaîne en or. Aujourd’hui mon seul lien avec le skate c’est youtube et une paire de Stan Smith. J’ai changé. Je suis devenu Vadim P. et ça tue.

Bref à la dernière soirée de l’année y’a cette fille que j’avais un peu draguée par textos parce que j’étais pas la confiance incarnée et dont finalement j’avais pas voulu parce qu’elle avait vraiment un sale nez, et alors que j’étais en train de danser avec une autre meuf que j’avais chopée dehors, elle s’était approchée, avait dit « Vadim ? », ce à quoi j’avais simplement levé un sourcil, ma marque de fabrique depuis déjà longtemps. Elle avait rien dit, elle m’avait juste mis une claque en disant « ça faisait longtemps que j’avais envie de faire ça ». Je savais pas trop quoi faire ni quoi répondre et puis elle s’était déjà barrée, donc j’ai juste ri assez fort, parce que c’était drôle, finalement.

Après j’étais rentré avec cette autre fille et j’avais pleuré comme une tafiole parce que c’était quand même triste comme moment et on s’était embrassés et c’était hyper kawaii et super bien. Depuis j’ai changé, je suis moins gay.

Stay Golden - Au Revoir Simone

J'ai réécouté ce morceau par hasard l'autre jour, et j'ai pris ma décision: rien à branler des trucs joyeux, mon épitaphe ce sera "qui m'aime me suive" et je ferai jouer ça à mon enterrement et tout le monde se suicidera et je me ferais pas chier tout seul au purgatoire.

Firestarter - Blouse

Délicieuse synthpop un peu goth et bats les couilles avec une jolie chanteuse: qu'est-ce que tu pourrais vouloir de plus?

7 commentaires:

pierre a dit…

"...ce à quoi j’avais simplement levé un sourcil, ma marque de fabrique depuis déjà longtemps."

et quel sourcil.

Marion S a dit…

A Vadim : la coïncidence serait assez folle, mais serais-tu Vadim Poulet, de Dommartin? Ça me taraude

Vadim P. a dit…

Marion: Ben ouais.

Marion S a dit…

Tiens donc. T'as du me garder une ou deux fois quand j'étais plus petite. Ou peut être pas je ne sais plus trop, on habitait chacun à un bout de l'allée quoiqu'il en soit. Suprenant

Vadim P. a dit…

WEIRD, hahaha.

Marion S a dit…

Hinhin, j'sais pas si c'est le monde qui est petit ou votre blog qui est grand, mais je me suis dit la même chose. Enfin, bonne continuation tout ça

Rose a dit…

A quand un nouvel article?