6 janvier 2010

comme le wifi


Jouer à se faire peur, parler de faire l'amour mais ne jamais agir vraiment, briser la glace littéralement pour la briser symboliquement, regarder dans les yeux (bleus de préférence) des grandes brunes, c'est plus vraiment les centres d'intérêts des rédacteurs de La Frange : je balance tout, si on poste moins c'est parce que les filles nous tiennent par les couilles, vous savez ce qu'elles peuvent faire, ça peut être terrible. Pour tout te dire, elles menacent de nous quitter si on continue à les tromper avec les touches de nos claviers, et personnellement j'ai un peu peur alors je poste moins. Mais je crois que je suis pas là pour me plaindre, enfin pas seulement, alors je vais remplacer mes conneries par des mp3 qui valent parfois mieux que des mots.

C'est le soleil dans les maisons, une jolie fille qui sourit lorsqu'elle prépare le petit déjeuner, une légère érection lorsqu'elle mord ses lèvres en te regardant droit dans les yeux, you know what I mean.


J'ai clamé à qui voulait bien l'entendre (surtout à JNTN d'ailleurs) mon amour pour Los Angeles, et c'est un peu grâce à Californication que je me vois bien porter des chemises à moitié ouvertes, assis sur une plage. Et puis les larmes coulent sur tes lèvres, c'est La Frange merde, on parle surtout de LARMES DE CYPRINE.


Et puis même si je poste surtout de la techno qui fait boum dans ton crâne, j'aime aussi les choses délicates comme une biche sur une colline, mais je préfère pour faire de l'auto-parodie dire "comme une jolie brune d'environ 1m55"

5 commentaires:

Automatic-Druggie a dit…

on vous tiens par les couilles mais oui. vadim préfère mourir que de l'avouer mais voilà la sainte et unique vérité. en attendant j'ai trouvé ce post délicat et jolie. crois moi ça faisait un baille qu'un de vous deux ne m'avait pas fait kiffer comme ça.

t'as breaké les rules de l'article unique mais c'était beau.

Hans Killed Wildcat a dit…

en 2010 je pourrai t'aimer à nouveau matthieu. mais finalement je poke back vadim.

pierre a dit…

protip: californication n'est pas la représentation fidèle de los angeles. ça n'est la représentation de rien du tout, d'ailleurs.

Wednesday Chaos a dit…

c'eut été un poste joli et délicat sans cette histoire de larmes de cyprine. bravo.

Manon a dit…

salut, je t'aime. on s'épouse?