5 mars 2010

Freud would be very very mad.

Il est de plus en plus difficile pour moi d'écrire ici parce que je n'arrive pas à cerner les gens qui lisent ce blog. Je ne vais pas courber l'échine dans une veine tentative de paraître cool à vos yeux. Ni intéressante. Je ne le suis pas. Je ne suis pas une #meufbonne, je ne bois pas d'alcool, je fume juste pour accompagner mon café, je n'aime pas l'électro, je n'aime pas aller en boîte, de manière générale je n'aime même pas vraiment sortir, je supporte mal de marcher avec des talons, je ne me drogue pas, je n'ai pas d'histoire cool avec des rockstars dans des toilettes dégueulasses. Je suis une fille lambda. Mais je suis une fille lambda qui sait de quoi elle parle quand elle parle de musique. Je suis une lambda qui n'en a rien à foutre des producteurs, de l'année de sortie d'un morceau, du buzz, de qui est in et qui est out. Je n'aime pas quand je lis un article avec 100 blazes de gens supposés cool sans qu'on me dise exactement pourquoi ils le sont, de vocabulaire que je peine à comprendre et d'un mp3 lâché dans l'air comme ça tel quel. Parce que ça ne m'apporte rien et que ça ne me donne pas envie d'écouter.

C'est sans fioriture donc que je vous parle de Porter, groupe mexicain dont le seul LP Atemahawke date de 2007. C'est électrique, c'est expérimental, c'est marqué au fer rouge par des rythmes indigènes. Dans la lignée de Bat for Lashes et la ressemblance est presque troublante, les voix sont pleines d'écho, les fantômes se baladent au dessus de nos têtes et les voix martèlent notre poitrine. C'est dérangeant et c'est bon.
+ Porter - Host of a Ghost

Et je remonte à 2003, moi qui était pas trop portée post rock avant je me surprend à en écouter en boucle, le coté relaxant et le fait que souvent ça s'attache aux tripes sans vouloir lâcher prise. Grâce à 8tracks je suis tombée sur Explosions In The Sky, c'est instrumental, encore une fois une infinité de clip vidéos, de slow motion, de jupes qui flottent dans le vent, d'écorchure sur le béton ou autres clichés ambulants se crées dans notre esprit. On a du mal à s'en défaire.
+ Explosions In The Sky - Your Hand In Mine

Et pour finir apparemment c'était secret défense sur La Frange on avait pas le droit de poster le dernier Foals, je ne sais pas pourquoi, mais comme ça reste dans l'exact lignée de mes deux morceaux précédents je faits un peu ce que j'ai envie et je te remets pour la millième fois Spanish Sahara qui est une beauté presque sans mots, fébrile et émouvante à t'en tirer les larmes.
+ Foals - Spanish Sahara

pix: Sam derrière mon jetable.

19 commentaires:

Hans Killed Wildcat a dit…

jte pose ma gomette dude <3

Hans Killed Wildcat a dit…

pis sur ma meuf bonne aussi

TMIW a dit…

J'me suis sentie un peu visée pour le "Je n'aime pas quand je lis un article avec [...] un mp3 lâché dans l'air comme ça tel quel." Mais pour ma part, le vocabulaire me manque trop souvent pour décrire les choses... :/
Sinon j'aime beaucoup Explosions In The Sky et Porter :)

Anonyme a dit…

Coeur.

Fœtus a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=htGmTJNsOr0
C'est dans la même veine que Explosions In The Sky.

Juliet a dit…

C'est pour tout ça que je t'aime. Les filles de la Frange c'est quand même autre chose.

felix a dit…

Les filles de la frange elles écoutent de la bonne musique <3 (moment "la susu" de félix)
Putain meuf, vous êtes trop hype pour poster un titre aussi popu que sahara, t'es folle.

Vadim P. a dit…

En fait on a juste jamais dit qu'on posterait pas le SS. MAIS BON.

Fœtus a dit…

Le post-rock ça peut vraiment devenir chiant à un moment donné. Surtout lorsqu'on voit tout ces groupes qui, sous prétexte qu'ils créent une musique instrumentale, finissent dans la case post-rock alors que l'on a juste du mal à les catégoriser.
Mais heureusement! heureusement qu'il y a ce putain de groupe qui est, à mon avis, le seul avec Mogwai à avoir réussi à ne pas nous emmerder avec des morceaux allant de 6 à 25min : Godspeed You! Black Emperor.
Peut-être que tu connais déjà mais dans le cas contraire, je me permets de te conseiller "lift your skinny fist like antennas to heaven" qui est, selon moi, l'un des meilleurs opus de ces dix dernières années.
Dix ans après, je ne sais toujours pas à quoi ou à qui les comparer tellement leur musique est étrange et belle à la fois.

Automatic Druggie a dit…

c'est pas toi qui l'a dit vadim, c'est matthieu. chutchut.

Matthieu M. a dit…

Je réponds à un commentaire de l'article de JNTN sur ce post : si tous les articles de la frange sont pas comme ça, c'est pour éviter des commentaires comme ceux de foetus, à base de méditations sur le post-rock.

Sinon, j'ai juste dit que j'allais pas le poster MOI.

Claquette a dit…

bonjour j'adore ton blog et c'était pour savoir si tu voudrais bien faire parti de mes membre !
ta juste a cliquer sur le lien merci de faire un tour !

http://lapluiefaitdesclaquettes.blogspot.com/

Automatic Druggie a dit…

@Claquette ça sent tellement le message copié collé que je t'enverrai Matthieu M. Promis.

felix a dit…

MEUF! Tu veux pas être membre de son blog ? Pourtant elle arrive à marcher sur des rondins de bois avec des spartiates, elle est douée.

Matthieu M. a dit…

Claquette je vais certainement parler de toi dans mes futurs tweets "Mal à l'internet". Watch out.

Kushi a dit…

Spanish Sahara !Waow, waow, woaw !
Merci pour m'avoir fait découvrir Porter, c'est assez cool. Par contre, je trouve ça trente fois mieux que Bat For Lashes ! C'est insultant pour les mexicains ! :)
J'adore ton blog au fait.
Cordialement.

Fœtus a dit…

C'est loin d'être une "méditation sur le post-rock", c'est une simple suggestion : Je lui conseille d'écouter un album puisque qu'elle semble apprécier le post-rock.
Alors épargne-moi tes commentaires, mec.

Vadim P. a dit…

Ouais, ok, Foetus, cool, super.

Reviens quand tu veux, on t'adore.

Automatic Druggie a dit…

j'ai l'impression que mon article est devenu un chat facebook ou caramail dans le genre.
foetus reviens quand tu veux, tu seras la bienvenue, poste moi des vidéos parce que ça m'intéressera. Ne t'inquiètes pas pour les mâles de ce blog.