2 mai 2010

Eh Pierre Mélèze, c'est quoi tes bonnes adresses?


J’ai écouté le nouvel album de Grizzly Bear. Oui tu m’as bien entendu. Je parle du dernier Grizzly Bear, celui avec la pochette dégueu là rouge rose orange kaki j’sais même plus. Pour moi c’est nouveau, c’est le dernier. Je l’ai jamais écouté. Grizzly Bear pour moi c’est Animal Collective (oui je fais des amalgames et je juge les groupes sur leurs noms, EXEMPLE : je m’étais juré de jamais écouter un groupe en Poney puis par hasard mon frère regardait NRJ 12, y’avait le clip de Hey You et je lui ai juste dit « PUTAIN DE SA MERE C’EST TROP BIEN JE CONNAIS PAS CA S’APPELLE COMMENT » et après j’ai badé mais j’ai écouté et ouais c’était super cool.). C’est comme le BJM. Anton Newcombe je lui pisse à la raie, c’est un boloss, je me rappelle de sa discographie que m’avait filé un pote mais qui était en .flac (le flac c’est après quelques années sur les internet l’équivalent de ma première fois en .rar quoi) donc de dépit j’ai fait un doigt au .flac et un doigt à Anton et je le vis bien. Je suis pas capable de parler de Grizzly Bear. J’ai entendu que c’était GENIAL, que bon les filles indies les vraies, pas celles qui mouillent sur Casablancas (l’un n’empêchant néanmoins pas l’autre) mouillaient grave sur la gueule de Truc Taylor, je crois, ce qui confirme, si je recoupe le succès critique du dernier Julio (c’est censé être bien) et ce que je me rappelle de Grizzly Bear quand mon père l’a mis dans la bagnole (c’était chiant), qu’être indie n’est plus un signe de bon goût. Je vais donc dire tout ce que je veux et vous avez pas le droit de me frapper je me suis déjà battu avec une porte (et oui, j’ai perdu).

Je me suis mis en condition. Son à fond mais pas trop, shuffle déconnecté.

Southern Point. Premier point, je sais pas comment je vais me sortir d’une voix pareille. Le mec a subi trois trachéotomies ou quoi ? A 1.23 ça me rappelle du Midlake qui a oublié ce qu’était une mélodie. Y’a l’écho ou je sais pas quoi et je peux difficilement dire que ça me plaît, de même que la guitare de folkeux du début. Et puis à 2 minutes on coupe tout et ça fait genre la danse de la pluie. Enfin aux alentours de 3 minutes c’est dégueu jusqu’à ce qu’au final ce soit plutôt cool si on excepte cette voix à coucher dehors. Ouais à 3.43 j’aime bien c’est joli on dirait une cascade. Et les vingt dernières secondes sont stylées.

Two Weeks, je la connaissais. J’aime mieux les voix là, bon c’est un peu classique pour un groupe GENIAL quoi jusqu’au refrain qui est, surprise, toujours classique. Techniquement c’est bon, hein. Ils sont sûrement pas mauvais les mecs, mais c’est de la musique pour autoroute ou ascenseur, elle empêche juste de s’endormir. Genre t’imagines un mannequin. Tu le prends tu lui coupes les couilles, tu lui arraches les entrailles et le cœur, ça fait la musique de Grizzly Bear (ceci est un jugement après deux chansons), à part sur deux trois moments où la voix du mec part tellement en couille que ça fait mal.

All we ask. L’instru est cool. Si tu es neurasthénique. Je sais pas, ils sont tous en train de planer ou quoi? Non parce que je veux dire la musique est « bien », elle est intelligente et c’est pas fréquent et c’est pas de l’indie electro-pop stupide et rentre dedans comme ces bolosses de Delphic ou Two Door Cinema Club. C’est juste que c’est chiant. Vers 4 min on dirait qu’ils s’excitent mais c’est un peu tard, si j’étais en train de laver ma bagnole en écoutant Veckatimest ça ferait déjà deux heures que je sifflerais La Fille du Coupeur de Joints.

On passe à Fine For Now. Ah je m’en rappelle celle-ci était mieux que les autres. Je pense toujours que truc devrait bouffer un peu de testostérone. OK FINE FOR NOW OK OK JE LA REMETS. Bon j’ai dit pas mal de saloperies mais c’est vrai que je l’ai remise deux ou trois fois. Voire quatre. Mais elle me rappelle un truc je sais plus quoi. Et puis elle devient honnêtement trop cool après 4.27. Oh y’a des intermèdes avant. Mais c’est quoi ce délire de faire monter la pression et puis de tout casser comme ça, juste pour le plaisir ? Merde, les mecs excitez-vous avant quoi.

Cheerleader commence et bon je sens que je cède comme un con, je suis prêt à dire : « Oh Grizzly Bear c’est pas mal finalement » Puis je reprends mes esprits. Bon je trouve le son des guitares pas franchement irréprochable, la voix me fait toujours chier mais ça passe. Puis je réalise que d’ici à 3 minutes je me re-emmerde. Plus ça va plus je me dis que malgré quelques instants de grâce, je préfèrerais réécouter le dernier Lil’ Wayne.

Sans vouloir faire le connard, Dory commence mal avant même de commencer et ça se confirme très vite. Ces quoi ces vocalises de muet ? J’ai avancé d’une trentaine de secondes mais je peux toujours pas. En fait je l’ai passée.

Ready, Able je crois que j’avais vu le clip en patamodeler ou je sais pas. Je crois que ça m’avait convaincu. Salut j’ai toujours le même problème j’aime bien les pseudos refrains, là à 1.48 je kiffe mais ça va encore durer 20 secondes quoi. Non en fait ça continue à balle. Bon ok celle-ci est cool aussi.

J’ai pas grand-chose à dire sur About Face. Elle est pas pire que les autres non mais c’est le moment où j’ai dû m’endormir donc bon.

Hold Still m’hérisse le poil comme des ongles sur un tableau noir. Ca suffit ?

While You Wait For The Others c’est un peu comme About Face. Y’a un moment j’ai relevé la tête parce que j’ai entendu un truc super cool puis il a disparu. Maintenant ça va vachement mieux. Elle est pas mal du tout.

I Live With You est ok. Honnêtement j’organisais mon week-end prochain j’ai pas trop fait gaffe donc je l’ai remise et bis repetita. Donc voila, pas de quoi frapper un canard.

Foreground pour moi c’est du Midlake mais en pseudo-religieux là. Bon je me suis un peu habitué à la voix du bonhomme, mais j’ai un peu de mal avec le délire qui frise un peu avec l’anti-harmonie parfois.

J’ai fini. Au final ça me rappelle un peu ce MGMT de merde là. Gardez les bonnes idées et faîtes en de vraies chansons sérieux ça va pas du tout là. On peut rien faire sur votre musique et en plus Taylor t’as vraiment une voix de castrat. Je vais plutôt me repasser le LCD Soundsystem moi.

13 commentaires:

Camille a dit…

NON mais sérieux ?!!!

Automatic D. a dit…

Ouai ton article je sais pas si rire ou me dire que c'est de la merde en boîte. Mais j'ai souri pour ton coté petit merdeux et je dois être une geek mon highlight c'était le passage en .flac et .rar

Pour le reste je trouve l'album magique personnellement. Le reste au final on s'en tape un peu.

Anonyme a dit…

Worst article ever (pas sur que l'on puisse appeler "ça" un article, ceci dit).
Merci pour tout, je m'étais pas ennuyé comme ça depuis un bon moment en lisant une chronique

Vadim P. a dit…

Anon: je m'étais pas ennuyé comme ça depuis un bon moment en écoutant un disque.

Superwoman a dit…

Anonyme : ouvrir un commentaire avec une phrase en anglais = voyant rouge vif avec des étincelles de médiocrité d'esprit. Si demain la mode c'est le néerlandais tu nous lâcheras des frütUfrü en ponctuation ?

Je te mets mon prochain lavement de côté.

Robin P. a dit…

"On peut rien faire sur votre musique", ça résume bien le truc. Essayez donc de bosser/chiller/faire la vaisselle/baiser/danser/faire des shoots avec votre mini-panier de basket Spalding/bouquiner/cuisiner/vous droguer/loser sur chatroulette... en écoutant Grizzly Bear! Les disques chiants moi aussi ça m'emmerde, ça me rappelle l'époque où j'était obligé d'endurer Nickelback chez un de mes potes en jouant à Worms Armagedon...

N. a dit…

J'adore cet album mais pourtant j'apprécie cet article. Je suis donc assez d'accord avec Automatic-Druggie.
Sinon, pour faire une vraie critique digne de ce nom, il aurait tout de même fallu 2 bonnes écoutes de plus au minimum, aussi ennuyantes soient-elles pour toi. Enfin t'es pas idiot je suppose que t'en es conscient puis c'est quand même un article qui me fait marrer alors c'est cool.

@felix_lg a dit…

Superwoman ou la remarque la plus pourrie de l'interweb, à croire qu'on parle anglais parce que c'est la hipness t'as vu.
Donc si tu le permets, tu peux t'enfoncer mon dédain dans la chatte.

Cordialement.

Anonyme a dit…

Felix Lagalle ?

Anonyme a dit…

Grizzly Bear c'est merdique. Point barre.

bisous les gars, je vous kiffe.

CT. a dit…

Tout ne devrait qu'être amour dans un post concernant Grizzly Bear, merde quoi. Pour Chris.

Anonyme a dit…

Je vous soupçonne un peu de faire comme la nouvelle rubrique débile des inrocks , à casser un album comme ça. CF leur article bidon sur les XX

Sinon en résumé t'aimes la fin de Southern point, t'aimes Fine for now, t'es à deux doigts d'aimer Cheerleader, t'aimes Ready Able, While you wait tu la trouve "pas mal", I live with you est "ok"... T'es sur que tu les détestes tant que ça?
Et oui ,hold still est insupportable.

Vadim P. a dit…

L'article me traîne dans la tête depuis un bout de temps. Genre chaque fois que j'entends parler de GB. Contrairement à la rubrique des Inrocks je suis pas de mauvaise foi, j'aime pas.

Je dis j'aime pas parce que je garderais généralement que la fin ce qui est pas franchement optimal hein. Et Cheerleader non, finalement j'l'aime pas :) Et disons que quand j'aime vraiment j'ai une forte propension à la dythirambe. (Oui le y m'emmerde je le dis d'avance)