17 juillet 2010

"Tellement moches qu'ils ont dû faire une émission en 3D"

Alors voilà, j'ai rencontré Brodinski à l'occasion du meilleur festival du monde, Calvi on The Rocks. La première fois que je l'ai vu, il portait une combinaison beige, style Paris-Dakar-Thierry Sabine, pour un shooting. Plus tard, une fois en short, il avoua qu'il s'agissait d'une "mise en valeur de son côté sportif". Interview lolilol à suivre, illustrée par une photo "hyper rick ross". Si vous voulez, vous pouvez vous amuser à retrouver tous les "(rires)" manquants dans la retranscription, y en a beaucoup, cadeau mystère pour celui qui en retrouve au moins cinq.

Bon alors déjà, je comptais pas te demander de te présenter vu que tu as déjà fait un Top 10 rap west-coast pour nous, mais je vais te le demander quand même en fait.

Ok. Je m’appelle Louis, mon nom de scène est Brodinski, je fais de la musique depuis à peu près 5 ans, même si ce n’est devenu un métier qu’il y a 3 ans. Je viens d’avoir 23 ans, il y a 3 semaines. Je saurais pas comment décrire ma musique, les termes aujourd’hui étant utilisés d’une manière différente : je pense que chacun a sa définition de la techno, de l’electro et tout ça. Je préfère pas la définir, je pense que je fais de la Dance Music.

Alors, j’ai l’impression que t’écoutes surtout du rap, même si paradoxalement tu fais de la musique électronique. Comment est-ce que tu expliques ça ?

J’ai découvert le rap il y a un peu plus d’un an. Je vais pas mentir, c’est récent, je suis pas un rappeur dans l’âme. Le rap est une réponse à mes attentes dans le sens où je suis un mangeur de musique : j’ai besoin d’écouter tous les jours de la nouvelle musique, des nouveaux morceaux. La musique électronique ne me donnait plus assez de nouveautés, je trouvais que ça tournait un peu en rond même si je trouve toujours des trucs intéressants, et pour ça le rap était parfait car il y a 25 morceaux qui sortent tous les jours, et dans ces 25 morceaux il y en aura au moins deux que j’aime et que je vais mettre dans mon iPod. Et c’est vrai que je communique beaucoup là-dessus, car ça me fait plaisir de dire « tiens ce morceau là me plaît », « celui là je l’aime pas trop ». Mais je le fais aussi avec la musique électronique, même si c’est vrai que la majorité de mes tweets recommandent surtout du hip-hop. Je sais cependant que dans 2 ans j’en parlerai peut-être même plus, mais j’ai en ce moment une boulimie de rap que j’essaye de partager.

À ce propos, c’est quoi ce Best Of Everything ?

Alors le Best Of Everything, c’est une compil’ de rap mixée avec Dj Orgasmic, qui est une bonne connaissance. On se retrouve pas mal sur le rap, il en écoute autant que moi voire plus et on parlait pas mal de faire une mixtape car j’avais écouté des trucs qu’il avait fait pour Stunts et je trouvais ça super bien mixé. Donc, je lui ai proposé de m’aider à faire une mixtape, et même si on a mis un peu de temps à la faire, elle est maintenant finie. Le Best Of Everything, c’est ça : une série de doubles podcasts qui commence maintenant, suivi par un autre qui sortira peut-être vers octobre, sur un autre principe qu’on a pas encore décidé. Celui-ci, c’est une compil de rap et une compil de techno, relayée par The Fader.

J’ai cru comprendre que t’aimais bien les armes à feu, les lunettes de soleil et les chaines en or, tu dois te sentir bien ici non ?

J’adore ici, mais je revendique pas à 100% ce côté là, mais j’aime ça : les armes à feu, les chaines en or, les fêtes sur la plage, les gens en maillots de bain. C’est vrai que j’aime bien Calvi parce que je retrouve ce côté un peu lifestyle, cet engouement, cette fête sans prétention… Après c’est un peu pour l’image, les guns et tout ça. D’ailleurs je suis l’heureux possesseur d’un AK47 que j’ai repeint en or (le véritable scoop de l’interview).

Ah ouais, d’accord. En plus ton nom finit en « i » donc tu peux faire croire que t’es d’ici et tout ça.

Ouais voilà, même si ce n’est pas vrai.

Je t’ai un peu stalké en préparant cette interview, et sur ta profile pic facebook tu sautais dans une piscine. Je me suis dit que j’allais te demander si la vie de DJ était toujours aussi dure.

Je vais pas dire le contraire, j’ai la belle vie. Mais là j’étais en vacances, c’était la semaine dernière à Ibiza. Ouais, je suis le DJ type, à part le fait que je ne joue pas de progressive house. Non, c’est pas difficile, c’est que des avantages : je vis de ma passion, j’écoute de la musique toute la journée, j’en fais mais pas trop parce que j’ai pas vraiment envie d’en faire, je suis beaucoup tout seul mais j’aime bien ça…. Y a des inconvénients mais c’est pas ce qui prime le plus dans le boulot que je fais. Je vais pas dire que j’en profite pas.

Pour en revenir à Calvi, c’est la deuxième fois que tu viens ici, et l’année dernière le mec qui t’a présenté au Club 24 t’as appelé Bronski Beat, est-ce que tu t’en souviens ? J’ai cherché Jimmy Sommerville pendant une heure après ça.

Ouais je m’en souviens, c’est des trucs qui marquent je crois. Bon ça devient un peu relou que tout le monde m’appelle Bronski Beat quand je viens à Calvi mais ça me fait marrer ! C’était drôle l’année dernière mais j’ai préféré cette année parce que les gens étaient plus prêts à écouter ce que j’avais envie de faire.
Je crois qu’il pensait vraiment que je m’appelais Bronski Beat. Au début je me suis dit « ouais, il chambre », mais en fait non.

Tu produis toujours tes morceaux avec Yuksek ?

Ouais, avec Yuksek puis Guillaume de The Shoes avec qui on fait Gucci Vump. Mais toujours avec Yuksek parce que ça marche bien et que j’adore travailler avec lui.

(s’ensuit un dialogue sur Yuksek qui rentre de la plage, la belle vie, Yuksek plus ennuyé par les DJ sets depuis qu’il a le live)

Tu viens de sortir un EP, « Arnold Classics », qui est je trouve un peu en rupture avec les trucs que t’as fait avant et avec le son du moment, tout ce mouvement percussions-afro-etc. Est-ce que c’était voulu ?

Ouais c’était voulu, je voulais faire un truc un peu plus club que techno, et ça m’a fait marrer quand on l’a fait donc j’ai dit « vas y on le sort ». Je cherchais un label, Grizzly a dit ok, en trois mois c’était sorti donc j’étais content. Après, c’est pas vraiment dans ce son là que je veux me diriger, mais là j’ai fait trois remixes (pour Deepgroove, Monarchy et Tony Senghore) dans un style dans lequel je veux vraiment me diriger. Je pense sortir un autre truc un peu plus techno, sur Turbo, bientôt.
Le truc des percussions, j’adore ça, quand c’est arrivé j’ai trouvé ça dingue. Après ouais ça tourne en rond, mais c’est justement quand ça tourne en rond qu’on voit qui va sortir du lot.

D’ailleurs y en a qui se renouvellent, genre Renaissance Man pour leur dernier EP sur Made To Play ou Harvard Bass.

Bah ouais carrément, mais je pense que pour Harvard Bass, c’est un peu comme moi quand je suis arrivé. On m’a directement classé, parce que j’étais français, dans le même truc que les français de l’époque alors que, même s’ils faisaient vraiment des trucs supers, c’était pas mon truc. Or Harvard Bass, on l’a classé dans la percu mais je trouve qu’il fait vraiment pas de la percu, depuis le début. Bon, ouais, il a peut-être fait un ou deux remixes comme ça, donc on l’a classé là dedans mais même le remix qu’il a fait pour Acid Girls, l’un de ses premiers, était un peu dans le son qu’il a aujourd’hui.

Est-ce que tu bosses sur des nouveaux morceaux en ce moment, même si t’as déjà évoqué tes prochains remixes plus tôt ?

Ouais, donc je bosse sur ce projet avec Shakira, je produis ses nouveaux morceaux, un truc intéressant. Puis y a le Best Of Everything qui vient de sortir, ça a été beaucoup de taf, et des remixes sur lesquels je suis en train de travailler, et puis ce morceau pour Turbo. Et je commence le prochain Best Of Everything, un truc beaucoup plus calé sur de la prod, je vais faire des remixes de rap, en techno… comme un mini album de remixes quoi.

Dans la lignée du truc avec Monsieur Monsieur pour la Tape Gucci Mane sortie sur Mad Decent ?

Non, non, c’est plus genre je vais prendre des acapellas et en faire ce que je veux. C’est un gros projet et j’espère le sortir avant la fin de l’année.

Quels sont les morceaux qui t’ont le plus marqué dans ta vie ?

Alors, le premier morceau c’est un truc de Knifehandchop qui s’appelle Hooked On Ebonics, tu pourras le retrouver sur le net, c’est un morceau de Gabber dégueulasse avec un mec qui rappe dessus. Mais si tu l’écoutes tu vas dire « ah ouais c’est un pur morceau ». Puis y a Aphex Twin, avec « Windowlicker », j’suis pas très original sur les morceaux qui ont marqué ma vie. Puis en pop y a « The Way I Feel Inside » des Zombies, qui est sur la B.O de « La Vie Aquatique ». Et puis la musique classique. D’ailleurs j’ai fini un mix de musique classique pour Radio Soulwax.

J’avais lu un truc où tu citais « Calabria », c’est un peu étonnant, on s’attend pas à Calabria pour Brodinski.

Ouais ouais c’est clair, surtout que je défends un peu le bon goût, mais « Calabria » c’est un morceau qui a marqué ma vie ouais. C’est un pur morceau, un peu comme « Put Your Hands Up 4 Detroit » de Fedde le Grand, c’est horrible, mais toujours mieux que la plupart des trucs que les gens adorent. Ouais j’aime Calabria, mais ça me rappelle surtout des moments de ma vie de jeune clubber de 16 ans, quand je devais mettre une chemise et un petit jean pour faire croire que j’avais 18 ans et rentrer en boîte. J’ai pas eu le temps de clubber avant de devenir dj.

Même question avec les séries, livres, films…

Alors, série, je vais t’en donner une aujourd’hui et demain ce sera une autre, mais je regarde « Burn Notice » en ce moment, c’est assez sarcastique, c’est bien. Après j’ai « The Wire », « The Shield », les « Sopranos » parce que j’ai tout regardé en un mois, « Lost », j’ai tout regardé, c’est beau, y a de l’émotion, c’est cool. Mais ouais, fin incompréhensible. « True Blood » et « Mad Men » je trouve ça fat aussi. Genre après par contre les trucs style « Big Bang Theory » c’est pas possible, les rires des geeks là non quoi.

Les rires enregistrés.

(rires) Non mais ça c’est drôle ! Parfois c’est drôle, mais là, euh, non. Disons que j’aime tout sauf Big Bang Theory, comme en musique j’aime tout sauf…

Le Reggae.

Le reggae, exactement. Disons que j’adore le ragga, le dancehall et tout, j’adore ça vraiment, mais le reggae non j’ai jamais réussi à être dedans. Et pour les livres, je vais t’avouer que je lis pas beaucoup, je lis surtout des magazines, et là je lis un truc bien pour les vacances, de Luis Sepulveda, qui s’appelle « Le Vieux qui lisait des romans d’amour ». En fait, je t’explique, c’est une drôle d’excuse hein, mais quand je lis je pense à plein de choses, et je passe je passe je passe jusqu’à m’apercevoir que je suis à la fin de la page sans avoir rien retenu. J’sais pas si ça t’arrive aussi.

C’est parti pour les questions débiles, si tu pouvais choisir en quoi te réincarner tu choisirais quoi ?

Arrête j’y ai déjà pensé en plus ! Je dirais un oiseau, mais un oiseau pourri qui fait du bruit, super chiant.

Genre un coucou ?

Ouais, non, c’est trop ridicule, je te laisserai marquer que je serai un coucou. Disons un pélican.

Oh, ouais t’auras un double menton, un peu comme Balladur.

Ouais ou je serai un peu le frère Bogdanoff, tu vois.

Bon, tu connais, nos interviews capillaires, t’es prêt ?

Ouais ouais.

Alors, c’est qui le people français le moins bien coiffé ?

Les frères Bogdanoff, sans hésiter. Non mais c’est pas possible, rentrez chez vous, cachez vous, ils sont honteux. T’imagines que les mecs sont tellement moches qu’ils ont dû faire une émission en 3D ? Ils me font mal au cœur, je les déteste.

Le Dj le moins bien coiffé ?

Franchement, y a toujours des gens qui ont des problèmes de cheveux, y en a mais c’est trop facile. J’essaye de trouver un pote qui le prendrait pas mal en fait là. Bon, je dirais Clément Meyer de Get The Curse. Je pense qu’en fait il va jamais chez le même coiffeur en se disant « je vais tester un nouveau truc » mais c’est juste pas possible. Et Matt Walsh ! Ca, c’est clair. Le plus mal coiffé c’est lui. C’est même plus mal coiffé, c’est pire.

Et le mieux coiffé ?

Le mieux coiffé, je dirais que c’est Mehdi, parce que tu vas me dire ouais il a pas de cheveux, mais en fait ses cheveux sont de la même longueur que sa barbe, et ça c’est du génie. Et sinon, y a Yuksek, la nonchalance de la mèche.

Tu préfères perdre tes cheveux et avoir la carrière de Zidane, ou les garder et finir à Fort Boyard ?

Fort Boyard. Je me disais d’ailleurs que j’aimerais bien faire Frank Leboeuf et Olivier Minne.

Est-ce que t’es partisan de la barbe chez les femmes ?

La barbe chez les femmes ? Disons que je suis pas partisan, mais quand y en a une c’est super drôle. Elles disent « ouais c’est du duvet », c’est ça, du duvet aussi long, mon cul. J’en ai vu une hier d’ailleurs.

Ouais, on en voit pas mal ici.

Ah ouais ? La moustache aussi, pour les brunes, et puis sur les joues, et le maillot de bain avec les poils dans le dos et tout.

Ouais, tant pis pour elles quoi. Donc, dernière question, penses-tu qu’on puisse pécho Sasha Grey en étant chauve ?

Ouais. Ouais, je pense, parce que regarde un mec comme Seth Rogen qui se tape des meufs alors que bon, c’est un gros rouquin. Elle est belle Sasha Grey ouais. Et puis regarde Megan Fox, elle s’est mariée avec le mec qui jouait dans Beverly Hills. Tout est possible.

Et puis bon, quand tu vois que James Van Der Beek se tape des meufs.

Ouais, je crois que c’est le pire acteur européen lui. Ah non, il est américain.

(puis, dialogue sur les adaptations cinés des romans de Bret Easton Ellis, Van Der Beek ayant joué dans les Lois de l’Attraction)

Bon, j’ai une pote qui voulait savoir si t’étais toujours célibataire.

Bah non, j’ai une copine depuis 1 an et demi. Voilà.

Je transmettrai le message.

Ouais voilà! Bon t’as tout.

Merci.

9 commentaires:

Marine a dit…

Fat.
Brodinski forever.

Anonyme a dit…

AMEN.

Nan sérieux une grosse marrade, comme toujours avec Loulou (et avec la Frange)

pierre a dit…

pour plus de précision sur la qualité de la série Burn Notice, se référer à l'excellent monologue d'Aziz Ansari, "My Cousin Harris" :D

mais l'interview est sympa.

Hans Killed Wildcat a dit…

jsuis triste pour l'exclu en rouge de l'itw, JAI VU LES VIDEOS de son anniversaire (ouais ouais les amis de brodi sont mes amis) DU COUP je perds grave en puissance exclusivité.

n'empêche que good job matthieu :)

Azedine a dit…

the-sir azedine : elle est de qui la photo? car elle est juste parfaite...DAns l'esprit raeliens j'adore...sinon je suis d'accord pour la coupe et la barbe de Mehdi ps:ne changes rien Brodinski sauf de slip

Jota a dit…

. . . . .

charlo ^^ a dit…

matthieu tu es sorti de chez toi en été , et pour aller a calvi on the rock
tu es fou :P

ces-fils-qui-nous-remuent a dit…

ahahahah en effet, FAT

Nocturne a dit…

Sympa l'interview, comme le type d'ailleurs. Un gros coup de coeur pour son set au Glacier.
Et d'accord sur le fait que Calvi on the Rocks soit de loin l'un des meilleurs festivals qui puissent être, mais bon l'organisation était quand même super pourrie au niveau des afters ahah..